Rechercher
  • FRANCE HORLOGERIE

Besançon le berceau de l’horlogerie française



Besançon est l’essence même de l’horlogerie française et cela depuis le XVIIIe siècle. Son savoir-faire

n’est plus à démontrer, si bien qu’en 1860 l’exposition internationale s’est déroulée dans la ville

bisontine afin de présenter l’industrie horlogère.

De ses années fastes à ses années de crise, Besançon rythme indéniablement l’univers horloger en

France et dans le monde.

Les origines de l’horlogerie à Besançon

L’activité horlogère a vu le jour en 1793 lorsque le Suisse Laurent Mégevand a fondé la manufacture

française d’Horlogerie. Très vite, Il réussit à convaincre de nombreux (entre 400 et 700) horlogers

provenant de Neuchâtel, le Locle, Genève et Porrentruy, de suivre l’aventure dans la ville Bisontine.

C’est ainsi que l’industrie horlogère s’est développée. La main d’œuvre est d’abord Suisse mais au fil

du temps, elle devient progressivement locale. Besançon investit beaucoup dans cette filière qui

produit, de nos jours, près de 500 000 pièces par an.

Besançon de nos jours

La ville bisontine vit au rythme de l’activité horlogère : Université, ingénieur, laboratoire, Besançon

se donne les moyens d’être à la pointe dans ce domaine. Le premier atelier d’apprentissage a vu le

jour en 1801, et c’est désormais l’École Municipale d’Horlogerie qui forme les meilleurs artisans. Pour

garantir l’excellence dans la mesure du temps, Besançon met en place l’Ecole Nationale Supérieure

de la Chronométrie et de Micromécanique (ENSCM) en 1961. L’apprentissage est essentiel dans cette

ville qui recense plus de 200 000 emplois liés au secteur horloger.

Les marques à Besançon

Besançon est devenue une référence pour les maisons horlogères qui souhaitent s’offrir l’excellence.

Sa main d’œuvre qualifiée allie tradition et innovation technique, le tout animé par une passion et

une créativité débordantes.

Lip

Lip est l’une des premières maisons horlogères à s’installer dans la région. Son fondateur Emmanuel

Lipmann, d’origine alsacienne, ouvre le « comptoir Lipmann » en 1867. Fer de lance de l’industrie

horlogère, Lip est nommée en 1932 comme la première entreprise horlogère de France.

Dodane

Fondée en 1857, Dodane est spécialisée dans les instruments chronométriques dans l’aéronautique.

En effet, elle équipe dans les années 1950 et 1990 l’état-major de l’armée de l’air française, avec sa

célèbre chronographe Type 21. Ce n’est qu’en 1929 que la marque s’installe dans la ville bisontine où

elle connait un fort succès avec près de 100 000 montres fabriquées en 1983. L’usine dodane est

actuellement classée monument historique.

Yema

Autre figure de l’horlogerie française, Yema a également débuté son histoire dans la « capitale du

temps ». Fondée en 1948, la maison connait rapidement le succès, puisqu’elle devient en 1960 la

marque française la plus exportée. Yema s’est notamment fait connaitre par ses modèles

chronographe automatiques 100% française.


ABOUT

LA MONTRE FRANÇAISE

CONTACT

EMAIL 

FOLLOW

INSTAGRAM

YOUTUBE

FACEBOOK

© 2020 BY DIRECT LEMON