• FRANCE HORLOGERIE

SEMPER & ADHUC x LIP : ENTRE HISTOIRE ET AUDACE A LA FRANCAISE

L’instantanée, un modèle hors du commun…

L’Instantanée LIP par S&A, c’est un mouvement français LIP âgé de 50 ans au cœur d’une montre neuve Semper & Adhuc. Ce modèle signe par ailleurs le grand retour de la double signature du cadran.


En effet, par le passé, la maison LIP avait déjà eu l’occasion de signer des cadrans côte à côte avec d’autres marques aussi prestigieuses que Blancpain, Dugena, Ericsson et Breitling.


La livrée grise, blanche et rose de son cadran s’inspire d’un chronographe LIP lancé dans les années 1970. Un choix peu commun qui s’est imposé naturellement, dans le prolongement de « l’esprit LIP » : la marque a toujours revendiqué sa façon inimitable de casser les codes horlogers, en recherche constante d’une vraie liberté créative. Elle fut d’ailleurs la première marque horlogère française à faire appel à des designers. On se souvient du catalogue éblouissant de 1975 né de l’intervention de sept designers de renom, qui ont entre autres donné naissance à la mythique collection Mach 2000 et Galaxie de Roger Tallon.


En plus de la double signature, on retrouve sur le bas du cadran la mention « Atelier français » chère à Semper & Adhuc qui, pour l’occasion, s’est dotée d’un « s » supplémentaire, faisant écho à cette collaboration horlogère à cheval entre deux générations, et rappelant au passage que, depuis 2015, LIP a retrouvé la ville qui l’a vu naître en rapatriant ses ateliers à Besançon.

Au dos de la montre, en dessous de l’œilleton de fond qui laisse entrevoir le mouvement R100, on retrouve le logo, longtemps apposé par la maison LIP, de l’aigle aux deux colonnes symbolisant Besançon, et paré de deux aiguilles comme hommage à la tradition horlogère de la ville.

Avec L’Instantanée LIP par S&A, Semper & Adhuc se rapproche de plus en plus de son objectif d’une montre 100 % française, puisque le boîtier, le mouvement, le cadran, les aiguilles, le bracelet et l’écrin sont conçus et fabriqués ici même, en France.


UNE COLLABORATION INATTENDUE

Deux années se sont écoulées depuis le lancement des montres françaises Semper & Adhuc confectionnées à partir de mouvements anciens restaurés. La moitié d’entre elles s’en est allée à l’étranger pour intégrer des collections éclectiques et représenter à sa façon le savoir-faire horloger français. Ce rayonnement à l’international a été pour Colin de Tonnac, créateur de Semper & Adhuc, l’occasion d’engager des conversations passionnantes sur l’horlogerie en général, et l’âge d’or des montres mécaniques françaises en particulier. Le nom LIP est revenu à de nombreuses reprises, tel un héritage fortement ancré dans l’inconscient collectif. Un nom qui évoque tour à tour le charme à la française, la créativité horlogère débridée, l’inventivité mécanique, la force du collectif, la longévité et l’histoire, puisque celle de LIP a démarré il y a plus d’un siècle et demi, lorsque Emmanuel Lipmann fonda son premier atelier, qui allait devenir la plus grande entreprise horlogère du pays.

De son côté, Colin de Tonnac a toujours eu un faible pour la maison LIP, au point même d’entamer une petite collection personnelle. Au fil de ses recherches de mouvements orphelins destinés à équiper les futures montres Semper & Adhuc, il a mis la main sur plusieurs petits LIP R100 : des mouvements mécaniques à remontage manuel ronds, fabriqués par la manufacture LIP de 1958 à 1970.


Le R100, c’est l’aboutissement de la miniaturisation horlogère. Une mise à l’échelle audacieuse qui ne compromet pas les performances, et pour cause ! Ce fleuron de l’ingénierie horlogère française d’antan est né après 10 années de développement et pas moins de 100 000 heures de perfectionnement.


Il n’en fallait pas plus à Colin pour rêver d’une série de montres Semper & Adhuc équipées de ces mouvements si particuliers. Des montres hybrides mêlant passé et présent, ADN de la maison LIP et ADN de Semper & Adhuc, héritage et perspectives. C’est avec cette idée en tête, telle un lien de filiation auto-proclamée, que Colin de Tonnac a approché Pierre-Alain Bérard, actuel dirigeant de la maison LIP, qui a tout de suite accepté sa proposition. S’est ensuivi un fructueux échange tout au long du développement du projet, afin d’aboutir à la montre présentée aujourd’hui.


À propos de cette réalisation, Colin de Tonnac précise : « Je suis très fier de pouvoir vous présenter cette montre qui représente à mes yeux une étape cruciale dans mon parcours d’horloger, de collectionneur et d’entrepreneur, ainsi qu’un pas de plus pour l’atelier Semper & Adhuc vers la cour des grands. »

Disponibilité en précommande à partir du mardi 4 mai 2021 sur l’e-shop Semper & Adhuc. Edition limitée à 20 pièces numérotées (Garantie Internationale 2 ans).


https://semperadhuc.fr