• FRANCE HORLOGERIE

YEMA, MARQUE EMBLEMATIQUE DEPUIS 1948

Situés dans le Pays horloger, le plateau du Haut-Doubs au milieu du massif du Jura dont le savoir-faire vient d’être reconnu par l’Unesco, les montres YEMA sont conçues à Morteau par les Montres Ambre SA qui a relancé la marque avec succès.

Du fondateur de YEMA, Henri-Louis Belmont à Pascal Bole qui a succédé à la tête de l’entreprise familiale à Marcelle Bole et René Fourt, ce sont des dirigeants passionnés d’horlogerie qui se sont largement impliqué dans l’action collective de France Horlogerie (ex-Chambre française de l’horlogerie et des microtechniques).


Le modèle « YEMA PEARDIVER », montre dessinée en collaboration avec la communauté Yema x Fans et la « YEMA NAVYGRAF MAXI DIAL », une réédition inspirés du modèle de l'époque Hattori des années 1990 qui avait repris la marque, sont les deux dernières nouveautés de la marque, toutes deux étant équipées du nouveau mouvement maison YEMA2000.


La « Pearldiver » est une montre de plongée professionnelle aux caractéristiques et codes des modèles Yema de l'époque. Fortement inspirée de la Navygraf II des années 70, on retrouve notamment le marquage spécifique des index de la lunette ainsi que les aiguilles noires et la trotteuse lollipop blanche. La « Pearldiver » est équipée du nouveau mouvement maison, le Yema2000 et d'un verre Hésalite Superdôme dans la pure tradition des modèles vintage.


La « Yema Pearldiver » dans le détail :

CALIBRE MAISON YEMA2000 Le nouveau mouvement Maison YEMA2000 est animé par des composants optimisés offrant des performances légèrement supérieures à celles des calibres comparables avec une dérive journalière de +/- 10 s/j et une réserve de marche de 42h.


LUNETTE DE PLONGÉE Lunette de plongée unidirectionnelle, légèrement incurvée avec index par pallier de 5 minutes. L’insert est en aluminium pour un look néo-vintage.


AIGUILLES PVD et CADRAN « NO DATE » Les aiguilles des heures et des minutes sont revêtues d’un traitement en PVD noir comme sur la Navygraf II des années 70. La trotteuse lollipop des secondes est blanche pour un contraste saisissant et une lisibilité accrue. Le cadran noir mat, sans date et sans chiffres assure une parfaite symétrie de la montre. Les index ainsi que les aiguilles bénéficient d’une teinte couleur « crème » en clin d'œil avec la patine naturelle des montres vintage.

VERRE HÉSALITE SUPERDOME La « Pearldiver » est dotée d'un verre en hésalite à double dôme de 3,50 mm d’épaisseur pour un look résolument vintage. L’hésalite a la particularité d’avoir un aspect plus chaleureux mais il est aussi plus léger et moins sujet aux reflets que le verre Saphir. Il est dans la lignée de la tradition des montres de plongée des années 70 et propose l’avantage de se polir facilement.


'BIG CROWN' La couronne surdimensionnée, surnommée « Big Crown » est un hommage aux montres de plongée classiques des années 50. Elle présente l’avantage d’être plus facilement réglable.


BRACELET NEO-VINTAGE Inspiration néo-vintage marquée pour ce bracelet de montre de plongée en acier unique. Doté d’une extension de plongée pour un ajustement facile par-dessus une combinaison de plongée.


BOITIER YCL1-MR Le fond du boîtier en acier 316L, est frappé à la presse hydraulique avec l’emblématique blason historique de Yema. La référence YCL1-MR (Yema Colabs 1 - Marin Ravenel) est également gravée en hommage au premier projet YEMA x Fans et son auteur Marin Ravenel.


SUPER-LUMINOVA Les aiguilles, les index et la graduation de la lunette de plongée sont revêtus de Super-LumiNova afin d'assurer une parfaite lisibilité dans l'obscurité



YEMA x Fans La « Pearldiver » est le tout premier modèle dessiné par l'un des fans de la marque, à l'aide de la plateforme collaborative YEMA Colabs. Marin Ravenel, à l'origine du projet, est un jeune collectionneur, qui s’est d’abord intéressé aux plongeuses de toute marque avant de jeter son dévolu sur une Sous-Marine puis une Superman 24.11.17 3 lignes, le virus Yema ayant fait son effet. Par la suite, Marin se prend d’affection pour un modèle d’époque trop souvent délaissé pour son boîtier particulier, la Navygraf 2. C’est d’ailleurs la plus grande inspiration pour son projet de la « Pearldiver » qui reprend donc les codes et l’ADN d’une Yema d’antan. Marin avait à cœur de dessiner une montre dénuée de tous chiffres et complètement symétrique visuellement, sans date. L'intégration d'un verre en Plexiglas Superdôme était aussi l'une de ses plus grandes volontés, pour son rendu chaleureux et son côté « toolwatch » des années 70.


« C’est presque un rêve d’enfant que je réalise en découvrant à mon poignet la montre que j’ai dessiné » - Marin Ravenel


NAVIGRAF MAXI DIAL

Avec ses indices légèrement surdimensionnés inspirés des Navygraf II de l'époque Hattori des années 1990, la Navygraf Maxi Dial est une montre de plongée professionnelle avec un cadran et aiguilles à haute lisibilité. Avec son boîtier de 39 mm en acier 316L avec effet brossé et son étanchéité de 300 mètres, elle répond aux exigences des amateurs et professionnels du monde sous-marin. Ce nouveau garde-temps se voit équipé du nouveau Calibre Maison YEMA2000.

Reconnaissable au premier coup d'œil à l'aide de ses aiguilles couleur orange vif offrant une lisibilité accrue en toutes circonstances, la nouvelle Navygraf Maxi Dial dotée d’index et aiguilles en Super-LumiNova offre une lisibilité exceptionnelle de jour comme de nuit. La couronne vissée est gravée du logo vintage Yema.

Le bracelet de la Navygraf est en acier 316 L et comporte une extension afin de pouvoir le régler facilement et rapidement par-dessus une combinaison de plongée. Développé pour résister à un usage intensif les fonds de boîte se distinguent également par leur esthétique haut de gamme : frappés à la presse hydraulique avec le blason historique de Yema. Effet poli brossé en relief.


www.yema.com

JEUNES MARQUES FRANÇAISES 

BRÈVES HORLOGÈRES

DISCOVER MORE BRANDS